Saint Maximilien Kolbe

Saint Maximilien Kolbe

Prêtre polonais franciscain 1894-1941 mort martyr à Auschwitz
souvent nommé « l’apôtre de l’Immaculée »

Il vivait en présence de Marie, dans une « familiarité » quotidienne avec celle qu’il appelait « ma petite maman ».

Les deux couronnes
Un événement marque son enfance, dans l’église la Vierge lui apparaît tenant dans ses mains deux couronnes : une blanche signe de la pureté, et une rouge signe du martyr. Il les accepte toutes les deux. Toute sa vie se réalisa selon ce dessein. Dès ce moment, il se confie totalement à Marie. La prière devient pour lui source de grâces et de conversion

 

Fondation de la Mission de l’Immaculée
Etudiant à Rome, il fonde avec six jeunes frères la Mission de l’Immaculée pour convertir et sanctifier le monde avec l’aide de Marie.

C’est un mouvement spirituel, missionnaire et marial : ‘ Rendre au Christ le monde entier par l’Immaculée. ‘ Les conditions sont la consécration totale à l’Immaculée et le port de la Médaille Miraculeuse. ‘ Par Elle, avec Elle et en Elle, nous serons les instruments de son amour et de sa miséricorde ‘ 

 

La Mission de l’Immaculée demeure bien présente aujourd’hui dans le monde.

 ‘ Aimer l’Immaculée et se consacrer à Elle totalement ‘ est le secret de ce chemin de sainteté que la Mission de l’Immaculée propose à tous ses membres dans le monde entier.

 

Prière de Consécration à l’Immaculée Conception de Saint Maximilien Kolbe :

« Immaculée Conception, Reine du ciel et de la terre, Refuge des pécheurs et Mère très aimante, à qui Dieu voulut confier tout l’ordre de la Miséricorde, me voici à vos pieds, moi, pauvre pécheur.

Je vous en supplie, acceptez mon être tout entier comme votre bien et votre propriété ;

agissez en moi selon votre volonté, en mon âme et mon corps, en ma vie et ma mort et mon éternité.

Disposez avant tout de moi comme vous le désirez, pour que se réalise enfin ce qui est dit de vous : « La Femme écrasera la tête du serpent » et aussi « Vous seule vaincrez les hérésies dans le monde entier ».

Qu’en vos mains toutes pures, si riches de miséricorde, je devienne un instrument de votre amour, capable de ranimer et d’épanouir pleinement tant d’âmes tièdes ou égarées.

Ainsi s’étendra sans fin le Règne du Cœur divin de Jésus.

Vraiment, votre seule présence attire les grâces qui convertissent et sanctifient les âmes, puisque la Grâce jaillit du Cœur divin de Jésus sur nous tous, en passant par vos mains maternelles. Amen. »   

                                                       Saint Maximilien Kolbe (1894-1941)