Pourquoi se consacrer à Marie ?

Vivre avec Marie,

Vivre avec Marie,

C’est apprendre auprès d’une mère tous les gestes concrets du chrétien.

Elle nous apprend à rendre grâce pour les dons reçus de Dieu (Magnificat), à adorer Jésus (Nativité), à aimer et à servir notre prochain (Visitation), à intercéder avec confiance (Noces de Cana), à contempler Jésus avec foi et amour (Compassion à la Croix), à vivre dans la docilité à l’Esprit Saint (Pentecôte).

La Vierge Marie ne s’impose pas à nous. Elle ne peut intervenir dans notre vie que si nous le désirons et que si nous la choisissons personnellement. Il faut donc lui demander explicitement et avec persévérance d’être notre Mère, d’agir dans toute notre vie et lui confier nos pensées, nos actions …

La Vierge Marie n’est jamais avare des dons célestes à ceux qui se donnent tout entier à elle. Avec elle on reçoit le centuple dès cette terre.

Quelle merveille, quelle joie, quelle béatitude que cet abandon total : un être ne va plus vivre qu’avec vous Marie, en vous Marie, par vous Marie et pour vous Marie…Pour Jésus.

 

Pourquoi se consacrer à Jésus par Marie ?

 

La consécration à Marie n’a pas d’autre but que l’union à Jésus.

A l’imitation de Jésus Christ dans l’Incarnation.

Jésus s’est formé en Marie, a été enfanté par Elle. Nous aussi à son imitation nous devons nous laisser former et enfanter par Marie.

Jésus s’est remis petit enfant dans les mains de Marie, en se confiant à elle d’une manière totale et com­plète pour sa croissance et son développement, sous la garde de saint Joseph.

Jésus est ainsi le premier consacré à Marie. Il s’est consacré à son Père en entrant dans le monde: “Voici, je viens pour faire ta volonté “(He 10, 9)Depuis, tous les autres actes de consécration se réfèrent à Jésus : “Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Personne ne va vers le Père sans passer par moi “(Jn 14, 6). “Pour eux je me sanctifie [consacre] moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés [consacrés] dans la vérité” (Jn 17, 19).

Chaque baptisé est consacré à Dieu le Père, par Jésus Christ, dans l’Esprit Saint. En nous consacrant, nous renouvelons les vœux, promesses de notre baptême . De ce fait la consécration baptismale est le fondement de toutes nos autres consécrations.

C’est ce même mouvement que nous sommes invités à suivre nous aussi, pour grandir en sagesse, en taille et en grâce (Lc 2, 52) comme Jésus à Nazareth.

A la Rédemption, sur la Croix, le Christ nous a donné comme son testament.

Si nous voulons être nous aussi, comme saint Jean, les « disciples bien-aimés » du Christ (Jn 19, 26)faisons ce que nous dit Jésus sur la croix en nous présentant Marie : “Voici ta mère. Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui”, nous dit l’Évangile (Jn 19, 27).

C’est aussi ce que l’ange dit à Joseph : “Ne crains pas de prendre chez toi Marie” (Mt 1, 20).

Pouvoir dire un jour comme saint Paul : “Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi “(Ga 2, 20)

Mettre entre les mains de Marie nos bonnes actions pour les purifier,  les sanctifier, les élever et les embellir de telle sorte qu’elles deviennent dignes de Dieu.

En lui donnant tout, notre âme devient libre, de la liberté des enfants de Dieu et Marie, par reconnaissance, élargit et dilate notre cœur et nous fait marcher à pas de géant dans la voie des commandements de Dieu !