Saint Jean Eudes

Saint Jean Eudes 

Saint Jean Eudes (1601-1680) compte au nombre des grands missionnaires français du XVIIe siècle.

Il fut ordonné prêtre en 1625

A la suite de Saint François de Sales et Pierre de Bérulle, le père Eudes ramène toute la vie chrétienne à l’Amour.

Il remplissait la France de ses prédications, propageant avec ardeur la dévotion aux Cœurs sacrés de Jésus et de Marie.

Cet Amour, c’est celui de Dieu « qui nous a aimés le premier » (1 Jn 4,19).

Et cet Amour a été manifesté dans l’incarnation, la mort et la résurrection du Christ.

Toute personne est alors invitée à répondre à cet Amour en trouvant le bonheur et le sens de sa vie dans l’alliance que Dieu veut vivre avec chacun.

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force. » (Dt 6,5).

En 1643 Saint Jean Eudes fonde la Congrégation de Jésus et Marie (Eudistes)

Il fonda aussi pour des personnes restant dans le monde, la Société du Cœur de la Mère Admirable.

En 1648, le saint normand initie un culte du Cœur de Marie, avant de célébrer en 1672, un an avant la première grande apparition de Paray le Monial, un culte explicite au Cœur de Jésus.

Mais les deux cœurs n’en font qu’un dans l’Amour.

« De tout cœur, écrivait-t-il ainsi dans l’office du cœur de Marie, chantons Gloire au Christ ! Lui qui a donné son Cœur à sa très sainte Mère et qui a placé son Esprit au-dedans d’elle pour qu’ils soient un seul cœur et une seule âme»

Prendre conscience de l’union que les baptisés sont invités à vivre avec le Christ pour ne faire qu’un seul cœur avec Lui.

Marie est « l’exemple » parfait et universel de la vie dans le Christ, elle dont le cœur ne fait qu’un avec celui de son Fils

 Vivre son baptême dans une communion au Cœur de Jésus et de Marie

Recevoir le baptême, ce n’est pas seulement entrer dans l’Église. C’est aussi entrer en communion avec un Dieu Père, qui envoie son Fils, et nous donne son Esprit. Être baptisé, c’est être plongé dans la vie de Jésus vainqueur du mal et de la mort, qui donne sa vie pour ses frères en humanité. Aussi, le chrétien reçoit le Cœur de Jésus qui lui est donné pour être son propre cœur.

Pour Jean Eudes, le cœur est le siège de l’amour, de la volonté et de l’engagement.

C’est dans toutes ces dimensions de son existence que le chrétien est appelé à être « un autre Jésus sur la terre ».

Nous devenons alors pleinement les membres de son Corps qui est l’Église.

Car, si c’est avec le Cœur de Dieu que nous aimons, notre vie chrétienne est indissociablement communion à toute l’Église.

Unis au Cœur de Jésus, notre amour enraciné dans le Christ est à l’image de celui que Jésus porte à son Église et au monde.

 

Un chemin pour prier

Saint Jean-Eudes nous laisse sa manière de prier en 4 temps :

ADORER : contempler, s’émerveiller, admirer …

RENDRE GRÂCES : reconnaître les dons du Seigneur, dire merci …

VIVRE LE PARDON : prendre conscience de la distance qui existe entre sa propre vie et la merveille de l’Amour de Dieu.

SE DONNER À JÉSUS : se donner pour être témoin, se donner pour la Mission…

 

“C’est en considérant l’œuvre de Dieu en Marie que nous pouvons comprendre notre vocation.

C’est en contemplant son expérience que nous pouvons découvrir comment nous aussi, comme Marie, nous pouvons être accueil de la Parole qui nous est dite de la part du Seigneur et faire la Volonté de Dieu.

C’est bien en ce sens de notre vocation baptismale que nous devons laisser Marie être notre Mère, celle qui nous éduque, nous conduit sur le chemin de sa vie de communion à son Fils. Marie, peu à peu, fait que, comme elle, nous portions le Christ au monde.

Notre cœur doit avoir une double orientation :  aimer Dieu comme Marie à Cana qui va trouver son Fils,  comme Marie du pèlerinage au Temple qui n’a de cesse de retrouver son Fils et aimer tous les hommes comme Marie de Cana qui se préoccupe de la situation, et comme Marie à la Croix qui devient la mère de Jean, de nous tous.” Saint Jean Eudes