Méditations de chapelet pour les enfants.

LES MYSTÈRES JOYEUX  : 1ère dizaine  : L’ANNONCIATION

Marie est une jeune fille toute pure: son cœur est toujours tourné vers Dieu. C’est pour cela que l’Ange Gabriel, en entrant chez elle, la salue en disant:

 ”   Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous”

L’ Ange vient pour lui annoncer une grande nouvelle: elle va devenir la maman de Jésus.

Marie est d’abord très étonnée, mais elle répond simplement:

  “Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon votre parole.”

Marie est le modèle de l’obéissance et de l’humilité: elle cherche toujours à faire la volonté de Dieu.

Marie a toujours dit «oui» à Dieu. Dire «oui» à Dieu c’est faire ce qu’Il veut, c’est l’aimer vraiment.

Demandons à Marie de nous apprendre à toujours bien obéir, et à faire la volonté de Dieu en toute chose.

Ô Sainte Vierge Marie, aidez moi à avoir, moi aussi, toute confiance en Dieu, même quand je ne comprend pas.

Vierge Marie, donnez moi un cœur qui écoute et qui dit oui, aidez moi Marie à dire oui, à Dieu mais aussi à mes parents et ceux qui sont responsables de moi, aidez moi à obéir.

Vierge Marie je vous confie tous ceux qui ont du mal à obéir, tous ceux qui ont des oui difficile à dire.

LES MYSTÈRES JOYEUX : 2ème dizaine:  LA VISITATION

La Sainte Vierge, qui porte déjà Jésus tout petit en elle, va voir sa cousine Élisabeth qui attend elle aussi un bébé (saint Jean-Baptiste). Elle accourt vers sa cousine pour l’aider. Dès qu’elle arrive, Élisabeth est transportée de joie, et aussi son petit bébé caché en elle. Elle accueille Marie en lui disant:

«Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et le fruit de vos entrailles est béni».

La Sainte Vierge, comblée de bonheur, lui répond par un très beau cantique pour remercier Dieu de tout son cœur: c’est le «Magnificat».

Marie, ne garde pas son bébé pour elle mais le porte déjà aux autres. Elle accourt vers Elisabeth pour l’aider. C’est le premier voyage de Jésus. Il est caché en sa maman mais déjà, il lui donne force et joie et son bébé en elle bondit de joie. Que s’est il passé? En venant voir Elisabeth, Marie apporte avec elle la présence de Jésus caché. Jésus apporte toujours la joie à ceux qui l’aime.

C’est Jésus pourtant si minuscule qui a sanctifié Jean Baptiste pour le préparer à la grande mission qu’il aura à remplir , celle de “précurseur” , celui qui va préparer la voie de Jésus.

La sainteté de Jean Baptiste a commencé en ce jour de la visitation, par ce contact au travers de sa maman.

Partout où Jésus passe, il  apporte joie, lumière et amour.

Ô Jésus, cachez au creux de votre maman, vous y étiez comme la petite hostie cachée dans le tabernacle où qui est dans mon cœur quand je vous reçois à la messe.

Donnez-moi l’ardent désir d’être de vrai adorateur,

Donnez-nous l’ardent désir de venir vous voir souvent caché dans la petite hostie.

Ô Jésus, pendant que votre maman accourt vers Elisabeth, je veux mettre ma main dans la sienne pour venir courir avec Elle au secours de tous ceux qui peuvent avoir besoin d’Elle.

Ô Sainte Vierge Marie, rappelez-moi quand je suis content, de penser, moi aussi, à remercier Dieu de tout mon cœur.

LES MYSTÈRES JOYEUX: 3ème dizaine : LA NAISSANCE DE JÉSUS

La nuit est déjà avancée, les étoiles brillent dans le froid du ciel . Jésus va naître et personne n’a de place chez lui pour l’accueillir. Dans le silence de la nuit, l’enfant Jésus est né. Les bergers arrivent vite pour l’adorer

 La Sainte Vierge mit au monde Jésus, l’enveloppa de langes et le coucha dans une étable, une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux à l’hôtellerie.  Les Anges ont annoncé cette grande nouvelle aux bergers et louaient Dieu en disant :

«Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime».

Comme les bergers, nous sommes invités dans cette dizaine à venir dans la crèche de Bethléem. Quelle chance nous avons, par la prière, de pouvoir nous mêler aux bergers pour adorer Jésus qui vient de naître!

Ô Sainte Vierge Marie, apprenez-moi à aimer la prière qui nous rend si proches de Jésus et de vous.

Ô Marie, nous te donnons notre cœur, pour que tu puisses le préparer, le nettoyer et y mettre l’enfant Jésus.

Nous voulons Marie accueillir Jésus en notre cœur, lui faire une jolie place pour qu’Il y soit bien.

Ô mon Jésus, gardez moi toute ma vie un cœur d’enfant, qui ne puisse être rempli que par vous

Venez petits enfants, adorons Jésus, Marie le dépose tout doucement dans chacun de nos bras. Fermons nos yeux, faisons silence pour que Jésus s’y repose un peu .

LES MYSTÈRES JOYEUX:  4 -ème dizaine: LA PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE

 Joseph et Marie viennent présenter leur petit enfant au Seigneur, en apportant deux jeunes colombes comme la Loi le prescrivait.  Le pieux vieillard Siméon s’approche d’eux, prend Jésus dans ses bras et  remercie Dieu de lui avoir montré ce petit enfant. Il le reconnaît. Il a compris que c’est le Fils de Dieu et il l’appelle la «Lumière pour éclairer les nations».

Maintenant, il dit qu’il peut mourir, puisqu’il a vu Celui qu’il attendait.

Ô Sainte Vierge Marie, je suis aussi votre petit enfant: prenez-moi dans vos bras.

Présentez-moi aussi au Seigneur pour que je m’abandonne à Lui et pour que, guidé par vous, je fasse toujours sa volonté.

LES MYSTÈRES JOYEUX: 5 -ème dizaine : JÉSUS EST RETROUVE AU TEMPLE 

 Quand Jésus eut douze ans, il alla avec ses parents à Jérusalem pour la fête de Pâques. Mais après, au lieu de repartir avec eux, il resta à Jérusalem sans leur dire.  Après une journée de voyage, ils le cherchèrent et revinrent à Jérusalem. C’est là qu’ils le retrouvèrent, au bout de trois jours, dans le Temple, assis au  milieu des savants qui étaient émerveillés de son intelligence.  Comme Saint Joseph et la Sainte Vierge devaient être inquiets en cherchant Jésus!

Mais quelle joie aussi de le retrouver enfin!

 Ô Sainte Vierge Marie, mettez dans mon cœur un ardent désir de toujours rechercher Jésus.

LES MYSTERES LUMINEUX: 1 -ème dizaine: BAPTEME DE JESUS

A notre baptême, nous sommes faits enfants de Dieu.

Nous suivons l’exemple de Jésus qui a été baptisé par Saint Jean Baptiste dans le Jourdain.

Prions pour les prêtres qui nous donnent ce sacrement.

LES MYSTERES LUMINEUX : 2 -ème dizaine : LES NOCES DE CANA

Marie au Noces de Cana nous apprend combien nos besoins sont importants pour Elle, Elle montre à son Fils les besoins des hommes

C’est Marie qui a appris à Jésus à lire, la prière, c’est par Elle que nous pouvons apprendre à aimer Jésus
En nous disant : “Faites tout ce qu’Il vous dira” Marie nous apprend comment prier : Nous pouvons montrer à Jésus nos soucis : “Ils n’ont plus de vin” et Jésus nous dit que faire

LES MYSTERES LUMINEUX : 3 -ème dizaine : L’ANNONCE DU ROYAUMME

Jésus est venu pour chercher, rencontrer et sauver l’homme tout entier. Comme condition pour obtenir le salut, Jésus demande la Foi qui nous permet de nous abandonner complètement à Dieu qui agit en nous
La route que nous montre Jésus n’est pas commode, elle ressemble plutôt à un sentier qui gravit la montagne. Ne vous découragez pas !
Plus la route est escarpée, et plus elle monte vite. Que Marie Etoile de l’évangélisation, nous guide !
Dieu nous aime avec un amour plein de tendresse, c’est tout ce que Jésus est venu nous enseigner : l’amour tendre que Dieu nous porte. “Si je t’ai appelé par ton nom, c’est que tu es à Moi “

LES MYSTERES LUMINEUX : 4 -ème dizaine : LA TRANSFIGURATION

Sur le mont Thabor, la gloire de Dieu resplendit sur le visage de Jésus, il est illuminé de l’intérieur. Et pourtant ce sera le même homme qui sera l’homme des douleurs au Golgotha. Mon âme peut être transfigurée par la présence de la sainte trinité. Dieu me demande de Le contempler dans sa gloire, de prendre le temps de monter sur la montagne, à l’écart, pour me laisser éclairer de l’intérieur.

LES MYSTERES LUMINEUX 5 -ème dizaine : L’EUCHARISTIE

Ô mon Jésus, quand vous avez fini votre vie sur la terre, vous n’avez pas voulu nous laisser seul, alors vous nous avez laissé le plus grand cadeau un sacrement d’amour : l’Eucharistie. C’est le plus grand des miracles, le plus grand des cadeaux.

Merci mon Jésus pour ce beau cadeau d’Amour.

A chaque fois que le prêtre prend la petite Hostie dans ses mains, à chaque fois que l’on communie, que l’on reçoit Jésus, que l’on regarde Jésus, c’est réellement Jésus que l’on regarde, que l’on adore.

Ô mon Jésus, je sais que vous êtes là sur l’autel, je vous regarde et vous me regardez, Jésus, vous me regardez comme si j’étais seul et unique.

Ô mon Jésus, je sais que votre regard pour moi est plein d’amour, que si vous le pouviez, vous me seriez très fort sur votre cœur.

Alors mon Jésus, je vais fermer tout doucement mes yeux et je vais, dans le silence me reposer un peu dans vos grands bras tout contre votre cœur.

Ô mon Jésus, je vous donne mon cœur, mon corps, ma vie.

Ô mon Jésus, venez dans ma vie, dans la vie de tous ceux que j’aime, de tous ceux qui souffrent. Venez habiter s’il vous plait, dans nos maisons, nos familles, nos écoles, dans nos églises, dans le cœur de nos prêtres, dans celui de nos parents et de tous ceux qui nous entourent ;

Ô mon Jésus, venez dans le cœur de tous ceux qui se disputent, qui se battent et font la guerre, des disputes.

Ô mon Jésus, je vous appartiens, vous savez ce qui est bon pour moi, entre vos mains, je m’abandonne que votre volonté se fasse en moi.

LES MYSTÈRES DOULOUREUX: 1ère dizaine : L’AGONIE AU JARDIN DES OLIVIERS

La dernière nuit avant sa mort, Jésus était dans le jardin des Oliviers avec trois de ses disciples. Son Cœur est plein de tristesse et d’angoisse. Il s’est mis à l’écart pour prier, à genoux, le visage contre terre. Deux fois, il s’arrête pour aller voir ses disciples qui s’étaient endormis. Jésus leur dit :

« Vous n’avez pas pu veiller une heure avec moi ! Levez-vous, veillez et priez… »

Ô Sainte Vierge Marie, aidez-moi à être fidèle à la prière et à me tenir, pendant cette dizaine, tout près de Jésus qui est abandonné de tous.

LES MYSTÈRES DOULOUREUX : 2ème dizaine : LA FLAGELLATION

Le gouverneur romain Ponce-Pilate prit Jésus et le fit flageller, c’est-à-dire attacher à une colonne et frapper très longtemps avec des fouets et des cordes. Quel terrible spectacle !

Le corps de Jésus était tout couvert de sang. Sans doute, la Sainte Vierge voyait et ressentait dans son cœur, avec un amour et une douleur qu’on ne peut dire, tout ce qu’endurait son Fils. Son enfant, Celui qu’elle avait entouré de tendresse et couvert de baisers quand il était petit, c’était Lui qu’on flagellait maintenant …

Ô Sainte Vierge Marie, comment pouvons-nous nous plaindre de ce qui nous arrive, quand nous voyons combien Jésus a souffert pour nous ?

LES MYSTÈRES DOULOUREUX: 3ème dizaine: LE COURONNEMENT D’EPINES

Après avoir flagellé Jésus, les soldats, pour se moquer de Lui, le couvrent d’un manteau rouge, enfoncent sur sa tête une couronne d’épines et lui mettent une branche de roseau dans la main droite. Ils lui crachent au visage et font de fausses génuflexions devant Lui en répétant : « Salut. ! Roi des Juifs !» et en l’injuriant. Il est pourtant le vrai Roi, le Christ Roi de tout l’univers. Et la Sainte Vierge, qui est là pendant qu’on se moque de Lui, souffre tellement dans son cœur !

Ô Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, Mère du Christ-Roi,

Faites entrer mon cœur dans le vôtre pendant cette dizaine.

Je voudrai tant vous consoler et consoler mon Seigneur et mon Roi.

LES MYSTÈRES DOULOUREUX: 4ème dizaine: JÉSUS PORTE SA CROIX

Jésus, que presque tous ses amis ont abandonné, porte sa Croix jusqu’au mont du Calvaire. Tout son corps est couvert de plaies et il est épuisé. Il tombe plusieurs fois. Mais aussi, il voit le visage de sa Sainte Mère, la Vierge Marie.

Quel réconfort pour Jésus de savoir qu’elle est là près de Lui ! Mais aussi, quelle douleur pour elle de voir la souffrance de son Fils : leurs deux cœurs sont tellement unis !

Ô Jésus, Ô Sainte Vierge Marie, comme vos deux cœurs étaient proches l’un de l’autre dans cet océan de souffrances ! Pendant cette dizaine, je veux placer mon cœur tout près des deux vôtres

MYSTÈRES DOULOUREUX: 5ème dizaine: LA CRUCIFIXION ET LA MORT DE JÉSUS

Au pied de la Croix, pendant que Jésus était en train de mourir, se tenait sa Mère, debout toute en larmes. Qui pourrait voir cette maman souffrir autant sans pleurer avec elle ? Jésus regarda sa Mère et, debout près d’elle, Saint Jean, le plus jeune de ses disciples qu’Il aimait beaucoup.

Jésus dit à sa Mère : « Voici votre Fils » Et Il dit à Saint Jean : « Voici ta Mère »

A partir de ce jour, la Sainte Vierge est toujours restée avec Saint Jean.

Pendant cette dernière dizaine des mystères douloureux, je voudrais moi aussi me tenir au pied de la croix, avec la Sainte Vierge et Saint Jean, tout près d’eux.

LES MYSTÈRES GLORIEUX: 1ère dizaine: LA RÉSURRECTION

Le matin de Pâques, quelques femmes arrivent au tombeau de Jésus… il était ouvert !

Un Ange était là et leur dit :

« N’ayez pas peur. Vous cherchez Jésus qui a été crucifié: Il n’est plus là, Il est ressuscité!»

Jésus que la Vierge Marie pleurait mort hier, aujourd’hui est ressuscité et vivant pour toujours ! Sans doute la Sainte Vierge était-elle avec Saint Jean quand la grande nouvelle est venue l’atteindre. Chantons avec elle notre joie !

Dans notre cœur, écoutons les cloches de toutes les églises de la terre qui sonnent à toute volée pour annoncer au monde :

LE CHRIST EST RESSUSCITE ! ALLÉLUIA !

LES MYSTÈRES GLORIEUX : 2ème dizaine : L’ASCENSION

Jésus conduisit ses disciples hors de Jérusalem dans la direction de Béthanie. Arrivé sur le mont des Oliviers, Il leva les mains et les bénit.

Tandis qu’Il les bénissait, Il monta au Ciel devant eux. Bientôt, une nuée vint le cacher à leurs regards. Et Jésus entra dans le Ciel, où il s’assit à la droite de Dieu. Jésus, Lumière du monde, est entré dans le Royaume de Lumière où Il nous attend avec tous les saints du Ciel.

Ô Sainte Vierge Marie, faites-nous sentir, pendant cette dizaine de notre chapelet, à quel point le monde invisible est tout proche de nous lorsque nous prions. Faites grandir en nous le désir d’être déjà un peu « au Ciel ».

LES MYSTÈRES GLORIEUX :3ème dizaine: LA PENTECÔTE

Jésus étant monté dans le Ciel, les apôtres sont réunis tous ensemble autour de la Vierge Marie. C’est pendant qu’ils sont là en prière que le Saint Esprit va les inonder de sa force surnaturelle. Un grand vent bouleverse la maison, mais aussi leurs cœurs. Des langues de feu se posent sur chacun d’eux et ils ne sont plus les mêmes : ils brûlent d’un grand désir de parler de Jésus à tout le monde. Ils sont pleins de joie et de confiance.

Ô Vierge Marie, Reine des Apôtres, Mère de l’Eglise, obtenez pour nous, dans cette dizaine, que nous soyons nous aussi forts et courageux pour témoigner de Jésus.

LES MYSTÈRES GLORIEUX: 4ème dizaine: L’ASSOMPTION DE LA SAINTE VIERGE

Après l’Ascension de Jésus, la Sainte Vierge veille avec tous les Apôtres. Elle vivait avec Saint Jean jusqu’au jour où le Saint-Esprit l’a emportée auprès de Jésus et de Dieu le père dans la Gloire.

Des multitudes d’anges s’élèvent autour d’elle qui monte avec son corps vers le Ciel, dans une lumière surnaturelle. Maintenant, elle veille sur chacun de ses enfants, chacun de nous.

LES MYSTÈRES GLORIEUX: 5ème dizaine: LE COURONNEMENT DE LA SAINTE VIERGE

Ô Vierge Marie, douce Mère, acclamée par les anges !

Terre et Ciel exultent en votre présence. Nous aussi, nous voulons joindre nos voix à celle des anges pour vous remercier d’être notre Mère, et vous dire notre joie et notre fierté que notre Mère soit aussi la Reine du Ciel ! Les douze étoiles qui brillent sur votre couronne, ô Vierge Marie, nous rappellent que vous êtes notre Étoile.

Même quand nous avons peur, sur notre petit bateau pris dans les orages et les tempêtes de la vie, vous êtes toujours là.

Ô très Sainte Vierge Marie, Étoile étincelante dans le Ciel, guidez-nous et conduisez-nous à Jésus.