De quelle façon les enfants peuvent-ils concrétiser les élans généreux de leur cœur ?

 

  • Qu’est ce que Aimer ?

Aimer, ce n’est pas faire de grandes choses, aimer c’est révéler à l’autre qu’il est précieux, qu’il a une valeur, qu’il a un sens à sa vie, aimer c’est dire à l’autre : “Je me réjouis de ta présence”

  • Suivre le Christ, c’est …

En appelant de tous ses vœux les hommes à ne rien lui préférer, le Christ se présente comme un point de repère qui nous permet de prendre de la hauteur de vue par rapport à tout ce qui fait notre vie.

Il exige alors, de nous, de ne jamais considérer que ceux que nous aimons soient notre propriété. Nous ne possédons personne, nul n’est jamais notre chose : ni son conjoint, ni ses enfants, ni ses parents…

Suivre le Christ, c’est apprendre à aimer sans réduire l’autre à notre intérêt, à aimer sans le réduire à notre mesure.

Suivre le Christ, c’est apprendre à aimer l’autre pour lui-même et non pas tel que l’on voudrait qu’il soit.

Suivre le Christ, c’est apprendre à aimer l’autre comme une fin en soi et non pas comme un moyen de satisfaction.

Suivre le Christ, c’est aussi apprendre à s’aimer soi-même en s’arrachant à notre ego, qui nous tyrannise par ses pulsions insatiables.

Suivre le Christ, c’est se détacher de soi, pour ne plus être esclave de ce que l’on est par nature ; pour devenir meilleur en développant ce qui est bon en nous et en éradiquant ce qui y est vil.

Suivre le Christ, c’est découvrir qu’il est la clef d’une existence vraiment heureuse car, en crucifiant en nous cette fâcheuse tendance à posséder ce qui gravite autour de notre ego, nous n’en aimerons qu’avec plus de passion notre époux, notre épouse, nos enfants, nos parents, nos frères, nos sœurs et jusqu’à nous-mêmes.
Père Raphaël Prouteau, curé

 

 

Deviens un homme au grand Cœur

Ta grandeur d’homme, c’est ton cœur.

Ta beauté, c’est ton cœur…

Ta vérité, c’est ton cœur…

Ta pureté, c’est ton cœur…

Ton rayonnement, c’est ton cœur…

Dieu et les hommes ont besoin de ton cœur d’homme

Avec ton cœur, tu peux soulager et soutenir

Avec ton cœur, tu peux purifier et redonner vie

Avec ton cœur, tu peux sauver comme Jésus

Ton cœur est le reflet du cœur de Dieu. Il l’a créé à l’image du sien

C’est pour cela qu’il a valeur d’éternité

  • Respecte tes parents aime tes frères et sœurs

Tu vis dans une famille :

C’est Dieu lui-même qui a voulu que nous vivions dans une famille. Dieu a béni Adam et Eve et leur a dit d’avoir des enfants : “Croissez et multipliez-vous.”.
Quand Jésus est venu sur terre, il a voulu que le mariage devienne un sacrement, une réalité sacrée pour aider les époux à mieux s’aimer et à bien élever leurs enfants.

  • Comment devons-nous vivre en famille pour plaire à Dieu ?

Tous les membres de la famille doivent être unis par l’amour. Les parents doivent s’aimer, se respecter, se rendre service, se pardonner ils doivent bien éduquer leurs enfants, les conduire vers Dieu et les autres, les aider à répondre à leur vocation et apprendre un métier.

Les enfants doivent respecter leurs parents, les aider, obéir, rendre service.

La famille doit prier ensemble :

Une famille qui prie et une famille qui restera unie

Sais-tu à quoi doit ressembler une famille ?

Elle doit ressembler d’abord à la Sainte Famille c’est à dire à celle de Saint Joseph, de la Vierge Marie et de Jésus. Ils s’aimaient tous les trois d’un amour extraordinaire et se parlaient toujours avec grand respect.

Elle doit ressembler aussi à la famille divine, la plus belle des familles dans laquelle le Père, le Fils et le Saint Esprit s’aiment tellement qu’ils ne font qu’un seul Dieu.

Dieu veut qu’on l’appelle Père. Cela veut dire que son Cœur nous aime comme celui d’un père.

C’est beau pour un papa d’essayer d’imiter Dieu le Père

Jésus nous a donné sa mère pour Maman. Les mamans peuvent prendre modèle sur Marie.

Nos familles doivent ressembler à l’Eglise, grande famille du peuple de Dieu.

Dieu veut que tous les hommes, ses enfants, s’aiment comme des frères et des sœurs. C’est la grande famille des enfants de Dieu : l’Eglise

  • Respecte tous les hommes et respect ce qui appartient aux autres

Dieu nous demande de respecter tout le monde.

“Tu ne tueras pas”

Bien sûr, si quelqu’un veut te tuer, te blesser, te frapper, tu as le droit de te défendre : c’est ce que l’on appelle le droit légitime de défense”

Jésus nous demande de ne pas nous venger. Il nous dit aussi d’aimer nos ennemis et prier pour ceux qui nous persécutent. Lui aussi a pardonné à ses bourreaux.

On doit soulager ceux qui sont malades, qui sont dans la peine même s’ils nous déplaisent

Dieu notre Père, nous demande de respecter ce qui appartient aux autres

On ne vole pas, en payant ses dettes. Il faut rendre aussi aux autres ce qu’ils nous ont prêté. Il ne faut pas casser ce qu’il nous est prêté. Il faut aussi réparer le tort qu’on fait.

  • On ne prend pas ce qui appartient aux autres.

On ne doit pas gaspiller ce que l’on a. Si on a trop, il vaut mieux le donner aux autres.

Il faut aussi savoir se contenter du nécessaire sans envier les richesses des autres.

En donnant le bon exemple, on fait du bien aux autres. Quand, tu fais le bien, tu entraînes les autres au bien
En faisant le mal, on entraîne les autres au mal. S’ils deviennent mauvais, je peux porter une part de responsabilité.

  • Sois Franc

Sois Franc et Pur comme Jésus :

“Tu ne mentiras pas”

C’est ce que nous dit le huitième commandement de Dieu. Quand tu as fait une sottise, et que ton professeur ou tes parents te disent : ” Est ce toi qui a fait cela ? ” tu dois répondre : “Oui, c’est moi” et tu ne dois pas rejeter la faute sur les autres.

Jésus, Lui était franc

Il disait la Vérité même si cela Lui coûtait.

Comme Jésus évite de mentir. Par exemple :

Ne raconte pas des choses qui ne sont pas vraies.
N’essaie pas de te faire passer pour meilleur ou plus malin que tu n’es.
Ne triche pas en classe ou dans les jeux.
Quand tu as fait quelque chose de mal, n’accuse pas les autres.
Ne dit pas sur les autres du mal qu’ils n’ont pas fait (ce péché s’appelle calomnie)
Ne suppose pas, que les autres ont fait du mal, si tu n’en es pas sûr.
Ne flatte pas les autres quand tu es devant eux, avec l’idée de leur faire ensuite du mal.